vendredi 26 septembre 2008

Japon-Nara


Nara fut pendant le VIIIe siècle la capitale du Japon, sous le nom de Heijō-kyō, depuis sa fondation en 710.Elle représenta la première véritable capitale fixe du pays. Avant 710, les capitales se déplaçaient de royaume en royaume. En effet, selon les anciennes conceptions du shintoïsme, la mort constituait l'impureté la plus grave. Lorsqu'il s'agissait de la mort du souverain, alors l'impureté frappait la capitale ; il fallait donc détruire les palais et les reconstruire ailleurs. Au début du VIIIe siècle, on comprit qu'il fallait créer un centre plus durable pour le gouvernement et l'administration de l'État.Selon son plan originel, la ville mesurait 2 km sur 4,3 km. Une très large avenue coupait l'agglomération en deux et menait tout droit aux palais impériaux. Ce plan semble être inspiré de celui de la ville de Xi'an, la capitale chinoise de l'époque. La ville de Nara aurait aussi été conçu par des immigrants du royaume de Paekche.Après la fin de l'époque de Nara, la ville fut renommée Nanto et perdit de son importance. Elle eut à subir de nombreuses destructions pendant les diverses guerres civiles, et fut incendiée par les Taira en 1180 au terme du siège de Nara, au cours de la guerre de Gempei.















Japon-Kamakura-Temple Tsurugaoka-gu

Tsurugaoka -gū est le sanctuaire shinto le plus important de Kamakura. Il fût construit en 1063 près de Yuigahama, et dédié à l'Empereur Ojin. Minamoto no Yoritomo, le fondateur du shogunat Kamakura, choisit cette ville en 1191 et fit de Hachiman, le Dieu de la guerre, son protecteur. On raconte que plusieurs centaines de guerriers du clan se sont suicidés dans ce temple suite à une défaite sévère lors des guerres contre le clan Taira, qui allait aboutir à l'instauration du shogunat.



























Japon-Nara, le temple Todai-ji


Le Tōdai-ji (nom complet, kegonshūdaihonzantōdaiji) est un temple bouddhique de rite shingon. Construit tel un "quartier général" d'un réseau de temples à travers les diverses provinces, le Tôdai-ji est le plus ambitieux complexe religieux érigé pendant les premiers siècles de culte bouddhiste au Japon.Dans l'enceinte du temple se trouve la plus grande construction en bois au monde, le Daibutsuden, qui abrite une statue géante du Bouddha Vairocana appelée daibutsu. Le bâtiment actuel qui l'abrite est plus petit que le temple originel avec 56 m de long. Réalisé entre 745 et 752, ce temple est selon la légende le résultat de la collaboration de 2 600 000 personnes. Ce chiffre paraît néanmoins exagéré, représentant presque la moitié de la population du Japon à l'époque. Les paupières du Bouddha sont symboliquement ouvertes le 3 décembre 752 par l'empereur Shômu lui-même, qui lui "insuffla la vie" en lui peignant les pupille.
s.

Japon-Nara, une ville, des rues




Nara, ville très sympathique pouvant faire croire à une grosse ville de nos campagnes.Un très grand et beau parc principal lieux de rencontre de habitant de Nara. Familièrement connu sur le nom de « Parc aux daims », il accueille près de 1 200 de ces cervidés en semi-liberté. La plupart des monuments historiques de la ville se trouvent dans et à proximité de ce grand parc boisé.
Des très nombreuses rues sont couvertes, (idéal lorsqu'il tombe des trombes d'eau, nous avons tester), rues de commerces, une rue pour une sorte de commerce, la rue des tissus, la rue de la nourriture, etc.. Ces rues débouchent aussi sur des temples, des petites cours, parfois sur des veilles maisons. Nous avons assister à une fête, qui devait avoir un rapport avec l'autonme, sympa. Nous avons aussi tester la maison traditionnelle "le ryhokan", tatamis sur le sol (la grandeur de la pièce se mesure en tatami), une table basse, et des fauteuils bas, rien d'autre, sur un mur une image correspondant à la saison avec au dessous une plante, ou un cailloux. Tout en zénitude.....Les femmes portent souvent le kymono.